La famille peut-elle soutenir un proche atteint de dépression ?

Michel Benoit, psychiatre au CHU Pasteur de Nice

Pour Michel Benoit, psychiatre au CHU Pasteur de Nice, soutenir un proche, c’est avant tout essayer de comprendre sans juger. Le dépressif n’a pas en lui les capacités de réagir seul. C’est ce qui explique la contre-productivité notoire des remarques, fréquentes, du genre « bouge-toi », « fais un effort », « un peu de bonne volonté ! ». Il faut accompagner le malade, l’aider sans le culpabiliser.