D’où vient la dépression ?

Quelles sont les origines, les causes d’une dépression ? Il est important de bien comprendre que la survenue d’une dépression est généralement associée à des facteurs totalement indépendants de la personne qui en subit les conséquences.

Parole d'expert
Philippe Nuss, psychiatre au CHU Saint-Antoine à Paris

Bien souvent, le déclenchement et/ou l’entretien de la dépression résulte de la combinaison de plusieurs facteurs de risque présents chez une personne.

- Facteurs génétiques : certaines personnes sont ainsi plus prédisposées que d’autres.

- Evénements psychologiques passés, tels qu’un traumatisme dans l’enfance, ou plus récents : stress, accident, décès d’un proche, perte d’emploi, rupture affective, maladie...

- Facteurs extérieurs ou comportements inadaptés : dépendance à l'alcool, au tabac ou à d'autres substances, consommées pour calmer l'angoisse.

- Déséquilibres biochimiques identifiables au niveau des cellules du cerveau ou neurones.

Les déséquilibres biochimiques : cause ou conséquence ?

La survenue des symptômes de la dépression est liée à une perturbation biochimique au niveau de cellules du cerveau. Ce dysfonctionnement se traduit notamment par des anomalies dans la fabrication, la transmission et la régulation de certaines substances chimiques appelées neurotransmetteurs (ou neuromédiateurs), qui permettent aux neurones de communiquer entre eux.

A l’heure actuelle, on ne sait pas si ces anomalies sont la cause ou la conséquence de la dépression. Quoi qu’il en soit, le rééquilibrage des neurotransmetteurs, principale fonction des médicaments antidépresseurs, est indispensable pour prendre en charge la dépression.