Comment reconnaître une dépression ?

Suis-je en train de faire une dépression ? Est-il en train de plonger en pleine dépression ? Ou n’est-ce qu’un simple moment de « déprime » ? Il existe des critères très précis pour poser un diagnostic et réagir en conséquence : aller consulter son médecin traitant.

Parole d'expert
Brigitte Rimlinger, psychiatre à Montpellier
Comment reconnaître une dépression ?

La dépression n’est pas un simple mal-être existentiel ou un coup de déprime. Il s’agit d’une maladie caractérisée par des symptômes bien définis.

Au niveau psychique, outre une tristesse intense et la perte de l’estime de soi, la dépression peut entraîner une baisse de l’attention, ainsi que des pensées négatives et morbides.

Au niveau physique, la dépression peut être à l’origine d’une sensation de fatigue permanente, d’une perte de l’appétit et d’une baisse de la libido. En outre, elle peut causer des douleurs diverses, en particulier des maux de tête.

Une personne dépressive connaît ainsi un véritable ralentissement dans tous les registres de sa vie quotidienne : activité intellectuelle, forme physique, vie sociale et affective.

L’ensemble de ces symptômes dure généralement au moins 2 semaines, sans interruption.

Dépression : les questions à se poser

- Ressentez-vous une tristesse inhabituelle et constante ?

- Avez-vous du mal à vous intéresser aux actions du quotidien (loisir, travail, etc.) ?

- Vous sentez-vous épuisé, sans énergie ?

- Avez-vous constaté une variation rapide et non voulue de votre poids (prise ou perte de poids) ?

- Avez-vous des problèmes de sommeil, qu’il s’agisse de difficultés à vous endormir, des réveils en pleine nuit, ou au contraire une envie constante de dormir sans jamais vous sentir reposé ?

- Avez-vous du mal à vous concentrer ?

- Avez-vous tendance à vous dévaloriser, à perdre confiance en vous ?

Un seul de ces symptômes, pris isolément, n’est pas inquiétant. Mais si vous répondez « oui » à plusieurs questions, et que ces symptômes durent depuis plus 15 jours, parlez-en avec votre médecin.