Actualités
02 Jan 2013

La santé mentale, une priorité de Santé Publique

Le 10 octobre 2012, lors de la Journée Mondiale de la Santé Mentale, plusieurs fédérations ont lancé un appel à la mobilisation afin d’obtenir pour la santé mentale en 2014, le label de Grande Cause Nationale. Une campagne d'adhésion nationale a été initiée et toute personne désirant soutenir cette cause peut le faire en un clic sur le site www.santementale2014.org. Les signatures récoltées lors de cette campagne seront présentées au Premier Ministre en septembre 2013.

Le label « Grande Cause » permettrait de mobiliser tous les acteurs de la société, d’informer la population et de la sensibiliser aux ressources financières nécessaires pour combler le retard au niveau de la prise en charge précoce des maladies, de la recherche….

Cette reconnaissance répond non seulement aux objectifs de promotion et de sensibilisation préconisés par le Plan Psychiatrie et Santé Mentale mais surtout, à une demande d’information réelle de la société.

En effet, « En France, les pathologies relevant de la psychiatrie sont les plus fréquentes, après le cancer et les maladies cardio-vasculaires. On estime qu’entre un dixième et un cinquième de la population risque d’être atteint par un trouble mental à un moment quelconque de la vie. »1

Les troubles psychiatriques et les épisodes de souffrance psychiques concernent toutes les populations sans distinction d’âge, de sexe ou de milieu social. Ils sont associés à une forte mortalité. Ils peuvent mettre la personne en situation de handicap et détériorer sa qualité de vie ainsi que celle de ses proches. Leurs retentissements sur la société sont d’une telle envergure que la Santé mentale a été reconnue comme une priorité internationale par l’ONU et qu’elle est portée en France, au niveau national, par le « Plan Psychiatrie et Santé Mentale 2011-2015 » qui s’inscrit dans le cadre du pacte européen qui reconnaît notamment que la santé mentale est un droit de l’Homme.

1Rapport de la Cour des Comptes, Décembre 2011, « L’organisation des soins psychiatriques : les effets du plan « psychiatrie et santé mentale » (2005-2010) »

Sources : communiqué de presse Santé Mentale 2014 – 4 octobre 2012
http://www.santementale2014.org/2012/10/04/espace-presse-2/