Actualités
13 mar 2012

Impliquer la famille dans la prise en charge de la dépression

Une équipe de chercheurs japonais a mis en évidence l’importance de la famille dans la prise en charge de la dépression. L’étude menée par ces chercheurs a inclus 57 binômes composés d’un patient majeur souffrant d’un épisode dépressif majeur et d’un membre de sa famille proche.

Les binômes ont été distribués en deux groupes : un groupe témoin sans intervention auprès des familles et un groupe où les proches ont reçu une intervention psycho‑éducative consistant en quatre sessions de formation sur la dépression et sur la manière de surmonter la charge des émotions. Les patients n’assistaient pas à ces séances de formation. Les patients souffrant de dépression de ces deux groupes bénéficiaient tous d’un traitement de la dépression.

Les chercheurs ont évalué la durée de la rémission de l’épisode dépressif des patients observés avant une rechute. Les résultats de cette évaluation montrent que la rémission est statistiquement plus longue dans le groupe avec intervention psycho‑éducative. Au neuvième mois de suivi, le risque de rechute est environ 6 fois moins élevé dans le groupe avec intervention psycho‑éducative (8 %) que dans le groupe témoin (50 %). La famille semble donc jouer un rôle important dans la rémission d’un épisode dépressif et pourrait être un acteur majeur futur dans la réduction du risque de rechute dépressive.

 

Source : Shimazu K. et coll., Family psychoeducation for major depression: randomised controlled trial, Br J Psychiatry, 2011; 198-5: 385-390.