Actualités
28 mai 2012

Des marqueurs génétiques pourraient permettre de diagnostiquer la dépression

Des chercheurs américains ont développé un test sanguin qui est encore au stade expérimental mais qui pourrait permettre de diagnostiquer une dépression majeure chez l’adolescent.

Les marqueurs génétiques de la dépression peuvent rentrer dans la composition de tests de diagnostics permettant d’augmenter la spécificité du diagnostic et de différencier des sous-types de dépression. Les chercheurs ont analysés un ensemble de 26 marqueurs génétiques susceptibles d’être liés à la dépression majeure. Les premiers tests, effectués dans deux modèles animaux mimant la dépression, ont été positifs. Les investigations ont ensuite été poursuivies chez 14 adolescents souffrant de dépression majeure ainsi que chez 14 adolescents ne souffrant pas de dépression. Parmi les 26 gènes marqueurs testés, 11 ont permis d’identifier les adolescents dépressifs. La découverte de ces 11 marqueurs génétiques est une première étape pour le développement d’un test sanguin de diagnostic de la dépression permettant de détecter les adolescents malades qui ont bien souvent des difficultés à parler de leurs souffrances psychologiques et ne sont pas diagnostiqués.

Source : Pajer K. et al. Discovery of blood transcriptomic markers for depression in animal models and pilot validation in subjects with early-onset major depression. Translational Psychiatry (2012) 2, e101; doi:10.1038/tp.2012.26. Published online 17 April 2012