Actualités
25 juin 2012

Dépression et culpabilité seraient étroitement liées

La culpabilité ressentie par les malades souffrant de dépression serait due à un défaut de communication entre deux parties du cerveau.

Le sentiment de culpabilité est un symptôme fréquent de la dépression. Même après la rémission des symptômes, ce sentiment de culpabilité peut rester latent. Des chercheurs de l'Université de Manchester en Angleterre ont étudié par des techniques d’Imagerie par Résonnance Magnétiques les 2 régions du cerveau impliquées dans la moralité et la culpabilité chez des patients dépressifs en rémission ou des personnes non malades. Ces deux groupes ont été invités à « mal agir » en étant par exemple avares ou autoritaires envers leurs meilleurs amis. Les chercheurs ont observé des réponses différentes dans les régions du cerveau associées à la culpabilité, chez les personnes ayant eu des antécédents de dépression. En effet, chez les dépressifs en rémission, les 2 régions du cerveau ne communiquaient plus entre elles. Les patients n’arrivent donc plus à établir un lien entre « comportement socialement acceptable » et « sentiment de culpabilité » et étendent la culpabilité à des évènements dont elles ne sont pas responsables et se sentent donc coupables de tout. A ce stade des investigations, les chercheurs ne peuvent pas affirmer que la dépression est la cause directe de cette rupture de communication. Des investigations supplémentaires seront menées pour déterminer si le manque de communication entre ces deux régions pourrait permettre de prédire la récurrence de futurs épisodes dépressifs et confirmer la liaison entre le sentiment de culpabilité et la vulnérabilité à la dépression.

Source : S. Green et al. Guilt-selective functional disconnection of anterior temporal and subgenual cortices in major depressive disorder. Archives of General Psychiatry, 2012,1-8. doi:10.1001/archgenpsychiatry.2012.135.